Questions

Vous devez certainement avoir de nombreuses questions à nous poser quant au vol en montgolfière, voici quelques réponses aux interrogations que vous pouvez avoir !

A quelle altitude vole une montgolfière ?

L'avantage du vol en montgolfière, contrairement à d'autres moyens de transport aérien, est le fait de pouvoir voler à un mètre de hauteur et frôler les cimes des arbres ou le lit des rivières, comme à plus de 1000 mètres d'altitude pour avoir une vue d'ensemble des paysages ! Les vols dépendent finalement autant des conditions climatiques du moment que des envies des passagers et de leur courage!

Quelle est la saison pour faire un vol en montgolfière?

La saison de vol s'étend d'avril à octobre. C'est la meilleure saison pour de bonnes conditions météorologiques, tôt le matin ou en fin d'après-midi quand l'air est calme et stable. Une bonne météo de vol comprend le vent, la visibilité et la pluie. La vitesse du vent doit être inférieure à 20km/heure au sol, la visibilité doit être très bonne, il ne doit pas y avoir de risque de pluie, pour ne pas mouiller l'enveloppe du ballon et surtout, aucun risque d'orage !

Pourquoi, certaines fois, ne peut-on pas voler par beau temps ?

Parce que la vitesse du vent - qui n'est pas forcément la même au sol qu'en l'air - ne nous le permet pas toujours. A plus de 20 km/h de vent, nous sommes obligés, pour des raisons de sécurité, d'annuler les vols. 

Quelle est la durée du vol ?

Le vol dure environ une heure, quelle que soit la région. Toute la prestation quant à elle peut durer trois grandes heures, comprenant les manœuvres de gonflage, la partie aérienne pure, le "Toast des Aérostiers" à l'atterrissage (très important !), et le retour en minibus avec l'équipe au sol plus au moins long suivant la distance couverte en vol.

Pourquoi n'y a-t-il que deux vols par jour ?

La montgolfière se déplaçant au gré des vents, le pilote contrôle uniquement l'altitude du ballon en chauffant plus ou moins l'intérieur de l'enveloppe grâce aux brûleurs. Il a besoin d'une bonne stabilité de l'air, d'une température extérieure pas trop élevée, ainsi que de vents faibles. Le seul moyen de réunir toutes ces conditions est de décoller une heure après le lever du soleil ou deux heures avant son coucher, sauf en Provence où les vols ont lieu que le matin. Mais par chance, l'aube et le crépuscule sont deux très beaux moments de la journée !

Quelle est la température en vol ?

Sensiblement la même qu'au sol ! Sachant que le ballon vole dans le vent, il n'y a pas de courant d'air à bord de la nacelle. Sans oublier la chaleur dégagée par les brûleurs... Mais il faut prévoir d'emporter une veste ou un pull pour se vêtir lors de la préparation du ballon ou après l'atterrissage.

Que voit-on pendant le vol ?

Un paysage fantastique, coloré et vallonné suivant la région survolée. Sans oublier que chaque vol est unique puisqu'on ne peut pas diriger une montgolfière...le vent choisit de vous faire découvrir la beauté de la nature!

D'où décolle-t-on ?

Le pilote choisit le terrain de décollage en fonction de la direction des vents (pour éviter par exemple de survoler une trop grande forêt... et pour rendre le vol le plus intéressant possible). En règle générale, le lieu de décollage se trouve dans un rayon de moins d'une demi-heure du lieu de rendez-vous.

Peut-on s'asseoir dans la nacelle pendant le vol ?

Non, tous les passagers sont debout pendant toute la durée du vol, et accroupis pour l'atterrissage.

Combien y a-t-il de passagers par nacelle ?

Selon de la région, nous avons des nacelles pour 3, 6, 8, 15 ou 16 passagers.

Est-ce qu'on peut avoir le mal de l'air ?

Non, puisque le ballon n'est pas rattaché au sol (comme un pont ou une échelle par exemple...), le phénomène de vertige n'existe pas ! Pendant le vol, la nacelle est très stable et il n'y a pas de balancement. On se sent très à l'aise dès le décollage.

Problème de cœur ?

Si c'est un problème amoureux, rien ne vaut un vol en montgolfière pour se sentir heureux comme un oiseau en vol... Si c'est un problème cardiaque et si vous pensez faire un vol en montagne, il vaut mieux demander à quelle altitude maximum vous allez vous envoler. Dans les autres régions il n'y a aucune contre-indication !

Si vous avez d'autres interrogations n'hésitez pas à nous contacter !